Les différents types de poêle à pétrole

Le poêle à pétrole est un appareil de chauffage complémentaire. Cet équipement domestique est pratiquement inodore, facile à utiliser et peu coûteux. Il convient à tous les usages, notamment en hiver. Voici un guide pratique pour vous aider à choisir votre poêle à pétrole.

Les principaux types de poêles à pétrole

Un poêle à pétrole est un système de chauffage mobile qui peut chauffer des surfaces allant jusqu’à environ 50 m². Il existe deux types de poêles à pétrole, à savoir :

  • Les poêles à mèche, qui sont complètement indépendants et fonctionnent de manière rudimentaire ;
  • Les poêles électroniques, qui, en plus d’utiliser du pétrole, nécessitent un approvisionnement en électricité par le biais d’une technologie compliquée et précise.

Les poêles à mèche et les poêles électroniques fonctionnent ainsi sur la base d’un processus de combustion différent.

Poêle à pétrole à simple combustion

Le poêle à simple combustion entre dans la catégorie des produits bon marché. Le poêle à pétrole mono brûleur est un poêle à mèche équipé de trois boutons dont le fonctionnement est le suivant :

  • Le premier, avec un bouton rond, sert à régler la hauteur de la mèche et donc la capacité de chauffe ;
  • Le deuxième, avec un bouton rouge, sert à éteindre le poêle ;
  • Le troisième, avec un bouton gris, sert à allumer le poêle.

En général, ce système dispose de ces trois boutons.

Le démarrage d’un poêle à mèche se fait facilement en réglant juste la hauteur de la mèche, qui peut être changée régulièrement. Ensuite, il faut appuyer et relâcher le bouton d’allumage. À ce stade, le bouton d’allumage active un allumeur qui allume la mèche.

En termes de fonctionnement, la mèche du poêle est imprégnée de pétrole. Celle-ci est immergée dans un réservoir qui est constamment alimenté en pétrole par le réservoir connecté. La partie supérieure de la mèche est logée dans un brûleur à flux laminaire. Ces brûleurs sont constitués d’un cylindre métallique en nid d’abeille, dont la température est portée à 800° pendant le fonctionnement. Ils comportent également un anneau métallique à leur extrémité et une protection cylindrique en verre. L’anneau métallique forme une postcombustion qui abaisse le taux de CO ou monoxyde de carbone à une température d’environ 900°. Les poêles à pétrole à combustion unique brûlent principalement du dioxyde d’azote et chauffent 70 % par rayonnement et 30 % par convection.

Poêle à pétrole à double combustion

Le poêle à pétrole à double combustion est construit sur le principe du poêle à pétrole à simple combustion, avec un fonctionnement à mèche. Le prix d’achat de ce chauffage est un peu plus élevé en raison de sa technologie plus performante. Cependant, il a la même configuration que la fonction simple combustion et dispose de 2 ou 3 boutons pour l’allumage et l’extinction. La différence entre les deux est que le poêle à double combustion dispose d’une deuxième chambre de combustion.

Il est à noter que leur brûleur est appelé brûleur à flamme. Le premier brûleur reste le même que le flux laminaire et à son extrémité une source d’oxygène est utilisée pour brûler les gaz de la première combustion à 800°. La combustion presque complète produit une flamme dont la température est d’environ 1200° dans une éprouvette en verre.

Ce processus de combustion permet d’obtenir un meilleur rendement de chauffage et de réduire les émissions d’éléments toxiques dans l’air. Les poêles à bicarburation brûlent principalement du monoxyde de carbone et chauffent 30 % par rayonnement et 70 % par convection.

Poêle à pétrole électronique

Le poêle électronique est la variante la plus performante des poêles à pétrole disponibles sur le marché. Ce type de poêle fonctionne également avec des piles. La température de chauffage peut être réglée par un thermostat. Il dispose un système de ventilation qui permet de répartir la chaleur rapidement et uniformément dans la pièce. Avec un panneau numérique, la plupart des poêles à pétrole électroniques peuvent être programmés pour plusieurs jours. Ils sont plus économiques, dégagent moins d’odeurs et ont un design plus raffiné. Ils nécessitent une alimentation secteur pour fonctionner : ventilateur, bande, etc.

Contrairement à la combustion par mèche, la combustion d’un poêle électronique est contrôlée par un microprocesseur. Les poêles électroniques sont dotés d’un brûleur à injection et d’une chambre de combustion où le pétrole est introduit et s’enflamme de lui-même. Au cours de ce processus, la chaleur dégagée par la combustion est évacuée.

La puissance pour un poêle à pétrole

La puissance du poêle à pétrole dépend de la taille de la pièce à chauffer. Une puissance de 100 W est nécessaire pour chauffer 1 m². Par exemple, pour une pièce de 35 m², vous avez besoin d’un poêle à pétrole d’une puissance de 3,5 kW.

Les avantages de l’utilisation d’un poêle à pétrole

Chaque modèle de poêle à pétrole a ses propres avantages.

Poêles à pétrole à simple et double combustion

Alimentés par du pétrole et munis d’une mèche qu’il faut changer régulièrement, les poêles à mèche sont autonomes et dépendent de piles pour leur mise en marche. Ils ne nécessitent aucun raccordement ni aucune évacuation. Le système de chauffage est très efficace et rapide.

Le poêle à pétrole à simple combustion s’allume manuellement et chauffe rapidement la pièce. Il est moins coûteux.

Le poêle à pétrole à double combustion possède deux chambres de combustion, ce qui permet de brûler complètement le pétrole, d’où une meilleure efficacité de chauffage. Par conséquent, le poêle laminaire, contrairement au poêle à simple combustion, est plus efficace, moins dangereux et plus facile à utiliser. En outre, ce type de poêle réduit considérablement le risque de dégagement de monoxyde de carbone.

Poêle à pétrole électronique

Contrairement aux poêles à simple ou double combustion, le poêle électronique est équipé d’un système de contrôle thermostatique qui améliore la distribution de l’air dans votre maison. Il se caractérise par un chauffage beaucoup plus précis et une excellente répartition de l’air chaud dans la pièce. Un ventilateur assure une répartition très agréable, homogène et rapide de la chaleur. La température est agréable, avec un excellent confort thermique. Cet appareil dispose de plusieurs options, qui vous permettent de contrôler la température ou de régler la date et l’heure du chauffage.